Arrêt du tabac et prise de poids


La ” prise de poids ” n’est bien souvent qu’un retour à la normale

Le poids moyen des fumeurs est inférieur à celui des non-fumeurs. Aussi, à long terme, la ” prise de poids ” à l’arrêt du tabac n’est qu’un retour au poids normal. Les variations sont cependant importantes : un tiers des sujets ne prend pas de poids, 10% des hommes et 14% des femmes prennent plus de 13 kg. La prise de poids augmente avec le nombre de cigarettes qui étaient fumées par jour.
Elle est due à la reconstitution des réserves lipidiques, diminuées par la consommation de tabac, à un retard d’apparition du phénomène de satiété, à une augmentation de l’appétit, et, parfois, à l’apparition de ” fringales “, en particulier pour le sucre.

Favoriser un exercice physique régulier, une alimentation équilibrée et suffisante

Elle est efficacement combattue par les procédés de substitution nicotinique (gomme à mâcher, timbre transdermique), par une alimentation pauvre en graisses et en sel, mais riche en légumes, fruits et fibres, et par la pratique régulière d’un exercice physique, s’il est suffisamment prolongé (au moins 30 minutes par séance). Diminuer la quantité totale des aliments est une erreur.

Laisser un commentaire