L’e-cigarette et le sevrage du tabac

Nous vous avions déjà expliqué ce qu’est l’e-cigarette, mais il est temps de faire le point sur une question importante que beaucoup se posent : qu’en est-il de la cigarette électronique comme outil de sevrage au tabac ? Est-ce possible? Comment bien l’utiliser ? Le point.

Cigarette électronique et sevrage du tabac : le point

e-cig-ou-cig

La cigarette électronique est un dispositif permettant de vapoter, c’est-à-dire d’inhaler de la vapeur obtenue par l’échauffement d’une solution liquide présentée en flacon : l’e-liquide. Ces substances contiennent une dose plus ou moins élevée de nicotine ainsi que des arômes différents.

L’e-cigarette est principalement utilisée comme outil de sevrage tabagique, car elle mime les effets d’une cigarette classique tout en étant bien moins toxique. La cigarette électronique reproduit en effet le « trhoat-hit », soit la contraction de la gorge au passage de la fumée. L’outil permet également de contrôler la quantité de nicotine absorbée, contrairement à une cigarette classique. Mais est-on sûr de l’efficacité de l’e-cigarette pour le sevrage du tabac ?

La réponse est oui. En effet, selon le baromètre santé 2014 de l’INPES, un vapofumeur (fumeur de cigarette et vapoteur) diminue sa consommation de tabac de 9 cigarettes par jour en moyenne. Le 24 février 2016, le Haut Conseil de la Santé Publique a ainsi reconnu que l’e-cigarette peut être considérée comme un « outil d’aide au sevrage et de réduction du tabagisme ».

Cela a été confirmé par diverses études, comme en 2016 avec la parution d’une étude longitudinale américaine s’appuyant sur un échantillon représentatif de 2028 fumeurs américains. Dans les conclusions de cette étude, il ressort que l’utilisation à long terme des cigarettes électroniques a été associée à un taux plus élevé d’arrêt du tabac.

La cigarette électronique permet donc bien de se sevrer du tabac, mais il ne s’agit cependant pas d’un moyen plus efficace que les autres. Aucune étude ne prouve la supériorité de l’e-cigarette face aux patchs, par exemple. Etant tout de même nocive pour la santé, elle n’est pour le moment pas considérée comme un médicament, sur recommandations de l’OMS.

Astuces pour se débarrasser de la nicotine avec un e-cig

e-cig-cig

La cigarette électronique permet de se sevrer du tabac, mais peut aussi d’aider à arrêter complètement de fumer. En effet, elle permet de diminuer les habitudes des fumeurs tout en éliminant le tabac et ses produits toxiques, mais peut aussi supprimer la nicotine.

La nicotine n’a pas été associée à de graves troubles, mais il s’agit d’une substance hautement addictive. Pour s’en débarrasser, il est possible de faire soi-même de l’e-liquide et d’éliminer cette substance de sa composition habituelle. Voici donc la recette qu’il vous faut suivre pour créer un e-liquide moins nocif pour votre santé. Il vous faut :

  • De la base neutre ;
  • Un ou plusieurs arômes de votre choix (menthe, fruit, bonbon, gâteau, tabac, etc.) ;
  • Un flacon en PET ou en verre ;
  • Une seringue ;
  • Une étiquette.

Pour concocter votre propre e-liquide, mélangez dans votre flacon vide votre base neutre avec 20 à 30 gouttes d’arômes. Utilisez la seringue pour les doser avec précision. Puis, il est nécessaire de laisser reposer votre préparation. Cela permet à la base et aux arômes de se mélanger parfaitement et de vous donner l’e-liquide parfait.

C’est ce qu’on appelle faire « steeper » un e-liquide. Pour des arômes mentholés ou fruités, quelques heures de repos suffisent mais pour des arômes gourmands ou classiques (goût tabac), il faut compter plusieurs semaines. En cherchant sur le Net, vous devriez trouver de nombreuses recettes sans nicotine avec leur temps de steep.

Laisser un commentaire