Les chiffres clés du tabagisme en France

L’évolution du tabagisme en France

Pourcentage des fumeurs par sexe en FranceLa proportion de fumeurs réguliers dans la population masculine en France est en baisse. Depuis les années 60, elle a passé de 45% à 35% actuellement.  En revanche dans la population féminine, la proportion de fumeuses régulières a augmenté, elle a passé de 10 à 22%.
Chez les adolescents, le tabagisme est plus répondu chez les filles que chez les garçons.

Répartition des fumeurs en France

La population française compte 15 millions de fumeurs. Un tiers des personnes de 12 à 75 ans (33 %) fume de temps en temps.

Dans la tranche d’âge 18 et 34 ans, une personne sur deux fume.

La prévalence tabagique passe de 9 % pour les 12-14 ans à 41 % pour les 15-19 ans et atteint un maximum de 48 % chez les 20-25 ans.

Les jeunes fument leur première clope  vers 14 ans et demi et commencent à fumer régulièrement vers 16 ans.

La dépendance au tabac en France

La moyenne des cigarettes consommées par les jeunes de 12 à 25 ans et de 10 par jour. Cette quantité augmente au cours de l’adolescence. Si moins de la moitié des fumeurs de 12-14 ans sont des consommateurs réguliers, cette proportion dépasse 80 % pour les 15-24 ans avec des signes de dépendance moyenne ou forte

Pour les adultes de 26 à 75 ans qui fument régulièrement, ils consomment en moyenne 15 cigarettes par jour et près de la moitié d’entre eux présente des signes de dépendance.

L’arrêt du tabac en France

Plus de la moitié des fumeurs (59%) hommes ou femmes déclarent avoir envie d’arrêter de fumer.

Chaque année en France, 750 000 personnes arrêtent de fumer durant au moins un an, ce qui correspond à plus de 2 000 personnes chaque jour.

Le coût du tabagisme en France

L’état français perçoit chaque année environ 10 milliards d’euros de taxes issues de la vente du tabac. Par contre, le coût social du tabac (dépenses de santé, campagnes de prévention, perte de revenus et de production, etc.), est estimé lui aussi à 10 milliards d’euros.

Laisser un commentaire