L’immunothérapie : une thérapie prometteuse contre le cancer

Manipulation d'échantillon en laboratoire

unsplash.com

La lutte contre le cancer mobilise médecins, chercheurs et soignants qui tentent, tous les jours, de trouver un traitement efficace et définitif. L’immunothérapie représente l’un des plus grands espoirs de vaincre la maladie. Aujourd’hui, les chercheurs concentrent leurs efforts sur cette thérapie prometteuse qui promet une grande avancée dans la lutte contre le cancer. Zoom sur l’immunothérapie.

 

Le système immunitaire : comment ça marche ?

Notre système immunitaire nous défend tous les jours contre les bactéries et les infections extérieures. Il mobilise certaines cellules et en produit d’autres pour nous permettre de garder la forme au quotidien. Ce système est divisé en deux catégories de cellules immunitaires distinctes :

  • L’immunité innée : elle détecte les cellules anormales, tumorales ou infectées par un virus. Il s’agit d’une veille constante de notre organisme. Voyez cela comme un guet qui patrouille le corps et empêche les cellules malveillantes de prendre notre corps d’assaut.
  • L’immunité adaptive : elle nous défend contre un type de cellules précis, précédemment détecté. Elle est donc plus longue à mettre en place, puisqu’il lui faut connaître son adversaire avant de pouvoir l’attaquer. Ces cellules immunitaires disposent d’une mémoire ; elles sont capables d’identifier l’ennemi une seconde fois et de réagir rapidement contre lui. La vaccination est fondée sur ce principe.

 

Personne qui passe un IRM

unsplash.com

Cellules cancéreuses : comment se développent-elles ?

Si trouver une cure pour le cancer n’est pas évident, c’est parce que les cellules cancéreuses trompent l’organisme. En effet, les cellules tumorales prolifèrent dans notre corps sans être détectées et donc sans être neutralisées. Elles se fondent dans le tissu environnant et notre système immunitaire est incapable de prévenir et stopper leurs attaques.

L’immunothérapie part de ce constat pour apprendre à l’organisme à reconnaître ces cellules cancéreuses et agir contre elles. Pour traiter le cancer, il est nécessaire que le système immunitaire s’attaque à ces menaces en activant les lymphocytes T CD8+, les cellules tueuses de notre organisme.

L’immunothérapie : comment vaincre le cancer ?

L’immunothérapie vise à traiter le cancer en utilisant le système immunitaire du patient. Pour cela, il faut stimuler l’organisme pour activer le processus de défense. Cette stimulation se fait via les cytokines, une famille de molécules qui règle la prolifération des cellules et aide à signaler les cellules intruses.

Les cytokines s’administrent seules ou bien via différents traitements. Selon les maladies, on n’utilise par ailleurs pas les mêmes groupes de cytokines.

  • Pour les leucémies, les lymphomes, certains cancers de la moelle osseuse et mélanomes de la peau, on injecte des interférons.
  • Pour certains cancers du rein et mélanomes, on injecte des interleukines.

Ces deux substances, généralement produites par le système immunitaire, peuvent également être fabriquées en laboratoire.

 

Plusieurs éprouvettes en laboratoire

unsplash.com

Lutte contre le cancer : un réel espoir ?

Les chercheurs et les médecins sont formels : l’immunothérapie est l’avenir de la lutte contre le cancer. Cette thérapie a par ailleurs reçu de nombreux prix et est reconnue comme une avancée majeure dans les recherches. Si l’immunothérapie est encore au stade de développement, des résultats positifs ont déjà été constatés.

En effet, des molécules thérapeutiques ont été mises au point pour bloquer le système de freinage de l’immunité. Une bonne nouvelle pour les personnes atteintes du cancer du sein, de la prostate ou encore du poumon. Les effets secondaires restent néanmoins importants (nausées et fièvre) : l’immunothérapie est encore à travailler et à améliorer mais reste un bel espoir pour la lutte contre le cancer.

 

L’immunothérapie s’inscrit donc comme une révolution dans la lutte contre le cancer. Moins invasif qu’une chimiothérapie, ce traitement perdure dans le temps afin d’entraîner constamment l’organisme à reconnaître et éliminer les cellules tumorales. Les recherches continuent et sont plus prometteuses que jamais.

Laisser un commentaire